Paroles d’automne | La sagesse sur Terre

Paroles d’automne

Arbre-dans-la-brume-1Observons autour de nous.

Si le cosmos nous traverse d’un nombre incroyable de particules, nous devons comprendre dès lors que nous sommes en contact permanent avec l’Univers et pas seulement avec la terre, l’air, l’eau et le feu de cette planète. Nous ne sommes pas seuls car nous recevons sans nous en rendre compte des quantités incroyables de vibrations, et d’informations.

Quelles sont ces informations ?
Arrêtons nous un instant dans cet immensité de l’Univers.
D’abord il n’y a rien qui triche dans l’Univers, rien qui ne fait croire, tout a sa place, sa logique, sa transparence, sa pureté.
Alors que devons nous penser nous pauvres terriens ? L’illusion se trouve où ? Dans ce qui est réel mais qui ne l’est pas ou dans ce qui ne l’est pas mais qui est réel ?

Appréhender le monde invisible comme un équilibre avec le monde visible que nos yeux et notre cerveau identifient va nous faire comprendre cela.

Sous nos latitudes et celles de nos pairs, l’automne est une époque brumeuse et pluvieuse. Que va nous enseigner cette période sinon de lever ce brouillard qui nous rend aveugle, il ne s’agit pas ici que de nos yeux mais aussi de notre cœur. Ce que l’on voit n’est pas toujours vrai. Notre réalité n’est que le reflet de notre propre degré de conscience.

Etre clair dans ses pensées dans ses choix de vie et les assumer c’est comprendre que l’Univers n’intellectualise pas, l’Univers EST, la Nature EST, l’Homme EST ou devrait tenter d’ETRE

Cet article a été lu 14860 fois par 3498 lecteurs

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)